top of page

Voyager dans une couchette à roulettes...


Depuis 15 ans je vante les mérites du caravaning, des VR en tous genres, des petits et des gros, sans savoir qu'un jour je me retrouverais à 72 ans à parcourir les routes à bord d'un si petit véhicule. Adepte de caravaning confortable et des équipements les plus résidentiels possibles à bord, me voilà aux prises avec un espace de vie à peine plus grand que la salle de bain de mon motorisé précédent. Après trois escapades et différents problèmes à régler, je me prépare à affronter le quatrième et le plus long itinéraire à parcourir à date. En effet le 18 juin on prend la route pour Fort Prével. Près de 700 kilomètres à rouler vers le camping du même nom où j'effectuerai un info reportage. J'aurai en plus, une nouvelle glacière et quelques autres nouveaux équipements à tester à bord. Cette fois je serai accompagné de ma conjointe pour monter notre annexe de toile où nous pourrons installer table et chaises et autres équipements afin de dégager l'espace de la roulotte et nous protéger des intempéries et des insectes du même coup. La promesse d'une glacière moins énergivore me permet de rêver à une plus grande autonomie et à moins de stress. La roulotte elle-même ne cause aucun ennui puisqu'elle se remorque facilement. Pour ce prochain exercice j'ai fait le compte du poids total que la voiture devra tirer. Chaque élément est pesé, y inclus la passagère, pour bien s'assurer qu'on ne dépasse pas les capacités des véhicules.

Une couchette à roulettes

Même si la réalité est que j'aimerais bien posséder un petit Classe B compact, avec le minimum de confort et alimenté par le solaire, la décision d'acheter une si petite caravane est le résultat d'une analyse de mes besoins personnels pour atteindre l'objectif de voyager tout en respectant mes convictions. Je voyage solo, mon véhicule tracteur a une capacité limitée et pas de voyage l'hiver. Il fallait que je trouve la roulotte la plus légère sur le marché et ce modèle convenait parfaitement. Il fallait qu'elle soit, avec tous les accessoires, la moins chère (moins de 18,000$ tout compris), pratiquement indestructible, sans entretien, bien équipée, confortable et la plus spacieuse de sa catégorie.

J'ai jeté mon dévolu sur une teardrop, une couchette à roulette pour voyager léger et me protéger des éléments tout en ayant la capacité d'être autonome au besoin et de pouvoir gérer mes sites web sur la route. Il faudra quelques ajustements, c'est déjà en marche, pour m'assurer d'avoir les bons outils pour être sur la route, cuisiner, travailler, communiquer et bien dormir. Ne reste qu'à m'habituer à utiliser tout ces équipements et à en tirer le maximum. J'avoue que je suis très heureux lorsque la route et les paysages se déploient devant mes yeux et que je découvre tout ce que le caravaning a à offrir, incluant de nouvelles expériences...


Un bizarroïde

Les campeurs trouvent mon installation bizarroïde et ont beaucoup de curiosité par rapport au format de la roulotte eux qui sont à bord d'immenses caravanes à sellettes et de gros VR en tous genres. Ma petite lilliputienne est presque perdue entre ces grosses caravanes, mais au moment d'éteindre les feux, dormir dans ma micro ou dans un Classe A n'y change pas grand chose... C'est au moment de préparer le petit déjeuner le matin suivant que la routine sera légèrement différente, moi dehors et eux dans leurs cuisines. Mais chacun aura cette sensation de bien-être que seul les voyages et le plein-air procurent et que les caravaniers connaissent si bien. Peu importe le modèle, la taille, le style de VR que vous possédez, les voyages en VR c'est imbattable.

À bientôt, sur la route ou dans un camping quelque part au Québec. Du 18 au 20 juin ma mini roulotte sera installée au Camping du Fort Prével à Saint-Georges-de-Malbaie entre Gaspé et Percé.





Comments


bottom of page